ALFALFA (LUZERNE)

Chez les Amérindiens : Soulage la digestion, facilite la coagulation sanguine. Traite l’arthrite, les problèmes de vessie, de reins et de la densité osseuse. Renforce le système immunitaire.

Luzerne

ACHILLEE MILLEFEUILLE (Le nom de cette plante vient de la légende selon laquelle Achille l’aurait appliquée sur les blessures de ses guerriers.)

Chez les Amérindiens : Contre les maux de dents, les coupures, les saignements excessifs. Les Abénakis et les Innus Montagnais l’utilisent contre le rhume et la fièvre. Les Algonquins aspirent les feuilles écrasées contre les maux de tête. Ils utilisent également les feuilles en cataplasme. La plante a des effets vasodilatateurs, hypotensifs, agit comme un dépresseur cardiaque. Des doses fortes et fréquentes sur une longue période peuvent être nocives.

Achillée Millefeuille
Aloe vera

ALOE VERA

Chez les Amérindiens : La sève des feuilles est utilisée pour traiter les brûlures, les piqûres d’insectes et les blessures.

Chez les Chinois : Utilisée contre la constipation, le vertige, la céphalée, l’acouphène, l’anxiété et la leucémie (en association avec d’autres produits comme l’indigo et l’angélique chinoise). En usage externe est utilisée contre les teignes, les vers, les maladies cutanées, les dermites, les ulcérations suppuratives.

LA CANNEBERGE (AIRELLE ROUGE)

Chez les Inuits : Utilisée comme draineur et désinfectant intestinal

Chez les Amérindiens :  Grace à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires soigne les blessures sous forme séchée en cataplasme. Prévient et traite les infections des voies urinaires.

Canneberge
Arnica

ARNICA

Chez les Amérindiens : Guérit les blessures et les douleurs.

Spiritualité Autochtone