GENEVRIER (Juniperus)

Chez les Amérindiens : Utilisé contre les rhumatismes, les troubles génito-urinaires, pour faciliter les accouchements. Mélangé à la Sauge sert d’encens lors des rituels de purification, pour aider à se souvenir des rêves et pour induire des rêves spirituels.  

Chez les Inuits : En infusion, cette plante a des propriétés curatives semblables à celles du thé du Labrador mais il semblerait qu’elle est plus efficace et possède un meilleur goût. Les infusions de genévrier servent de remède contre les rhumes, les maladies pulmonaires, la perte de sang, les troubles urinaires et les « malaises généraux ».

Genévrier
Gingembre

GINGEMBRE

Chez les Amérindiens : La racine est écrasée et consommée avec les repas, ou bien en tisane, pommade ou cataplasme. Reconnu pour sa capacité à favoriser la santé digestive, il est également anti-inflammatoire, favorise la circulation sanguine et peut soulager la toux et les rhumes, la grippe, la bronchite et les douleurs articulaires.

Chez les Chinois : Contre le rhume léger (décoction de gingembre avec du sucre roux ou infusion dans l’eau bouillante.), la toux, les vomissements liés au froid de l’estomac. Utilisé en cas d’intoxication par les plantes, les poissons ou les crustacés (Jus de gingembre + eau ou décoction de gingembre). Favorise la digestion.

GINSENG

Les racines sont utilisées par les Amérindiens en tant que complément alimentaire, en tisane, et en cataplasme pour traiter la fatigue, stimuler l’énergie, améliorer le système immunitaire et favoriser d’une manière générale les fonctions du foie et des poumons. Les feuilles et les tiges sont également utilisées, mais la racine contient plus de composants actifs.

Chez les Chinois : Stimule le système nerveux, antidouleur puissant, prévient les tumeurs (activité antitumorale), améliore le système immunitaire, effet antidiabétique, améliore les fonctions du foie, régule la pression artérielle, effet antifatigue et antistress, améliore les troubles sexuels, action antioxydante et antivieillissement.

Ginseng
Herbe aux chats

HERBE AUX CHATS

Les Amérindiens utilisent l’herbe aux chats, le saule noir et la violette comme analgésique.

Gui

GUI

Les Amérindiens utilisent la racine de valériane, le gui et la lobélie pour le bon fonctionnement du système nerveux.

HOUBLON

Chez les Amérindiens :  En infusion, il est utilisé pour traiter les problèmes digestifs, souvent mélangé avec d’autres plantes comme l’aloe vera pour les problèmes musculaires. Il est également utilisé pour soulager les maux de dents et les maux de gorge.

Houblon
Lobélie

LOBELIE

Les Amérindiens utilisent la racine de valériane, le gui et la lobélie pour le bon fonctionnement du système nerveux.

Spiritualité Autochtone