Peuples Apaches Kiowa et LipanFrance icon
Peuples Innus Montagnais et NaskapiFrance icon
Peuple Yupik (Yup’ik)France icon
 

Dans le cosmos, tout est vibration dans un champ énergétique et lumineux. Les forces cosmiques sont toujours là, en travail, dans tous les coins de l’univers, dans les quatre directions, puis en haut dans le ciel et en bas sur la terre.

La Voie Lactée, le ciel amérindien - The Milky Way, the Native American Sky

In the cosmos, everything is vibration in an energetic and luminous field. The cosmic forces are still there, working, in every corner of the universe, in all four directions, then up in the sky and down on the earth.

L’Indien préfère le doux son du vent s’élançant comme une flèche à la surface d’un étang, et l’odeur du vent lui-même, lavé par la pluie de midi ou parfumé par le pin. L’air est précieux à l’homme rouge car toutes choses partagent le même souffle : la bête, l’arbre, l’homme, tous épousent le même souffle.

Arbre de vie - Tree of life

The Indian prefers the gentle sound of the wind soaring like an arrow on the surface of a pond, and the smell of the wind itself, washed by the rain of noon or perfumed by the pine. The air is precious to the red man because all things share the same breath: the beast, the tree, the man, all embrace the same breath.

« Nous, les Indiens, connaissons le silence. Nous n’en avons pas peur. En fait, pour nous, il est plus puissant que les mots.

Nos aînés ont été éduqués dans le silence, et ils nous l’ont transmis. Regardez, écoutez, puis agissez, nous ont-ils dit.

C’est la façon de vivre. Regardez les animaux pour voir comment ils prennent soin de leurs petits. Regardez les aînés pour voir comment ils se comportent… Toujours regarder d’abord, avec un cœur et un esprit immobiles, puis vous apprendrez.

Lorsque vous en avez assez vu, vous pouvez agir. »

Charles Eastman – Ohiyesa, déclare dans The Soul of an Indian:

« Le silence est le signe d’un équilibre parfait. Le silence est l’équilibre absolu du corps, de l’intellect et de l’esprit.

L’homme qui préserve sa propre identité toujours calme et inébranlable à travers les tempêtes de l’existence… c’est l’attitude idéale et la conduite de la vie. Quels sont les fruits du silence ?

Ils sont la maîtrise de soi, le vrai courage ou l’endurance, la patience, la dignité et le respect. Le silence est la pierre angulaire du caractère. »

“We Indians know about silence. We aren’t afraid of it. In fact, to us it is more powerful than words.

Our elders were schooled in the ways of silence, and they passed that along to us. Watch, listen, and then act, they told us.

This is the way to live. Watch the animals to see how they care for their young. Watch the elders to see how they behave… Always watch first, with a still heart and mind, then you will learn.

When you have watched enough, then you can act.”

Charles Eastman – Ohiyesa, states in The Soul of an Indian:

“The silence is the sign of perfect equilibrium. Silence is the absolute balance of body, mind, and spirit.

The man who preserves his self-hood ever calm and unshaken by the storms of existence… is the ideal attitude and conduct of life. What are the fruits of silence?

They are self-control, true courage or endurance, patience, dignity, and reverence. Silence is the corner-stone of character.”

L’homme de sagesse se tient au centre de lui-même, comme l’Indien au centre de son tipi. C’est en lui qu’il voit tournoyer les étoiles, le soleil se lever et se coucher, dans un même mouvement d’amour et d’adoration. Il est l’éternel recommencement des choses.

                                                             Proverbes amérindiens

The man of wisdom stands at the centre of himself, like the Indian at the centre of his teepee. It is in himself that he sees the stars twirling, the sun rising and setting, in the same movement of love and adoration. He is the eternal beginning of things.

                                                                                  Native proverbs

Spiritualité Autochtone